- 636 -

L’investissement locatif en EHPAD

Il est tout à fait possible d’investir dans un EHPAD pour se constituer des compléments de revenus sécurisés. Il y a, bien sûr, un certain nombre de points à mettre en lumière.

Maison De Soins Infirmiers, Templin, Uckermark

EHPAD : quèsaco ?

Le sigle EHPAD désigne tout simplement un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Plus concrètement, il s’agit d’une maison de retraite médicalisée. Mais qu’entend-on par cela ?

Les EHPAD accueillent et hébergent des personnes du troisième âge autonomes, semi-autonomes et dépendantes. Elles intègrent souvent des unités spéciales dédiées au traitement de la maladie d’Alzheimer.

Afin de résider dans un EHPAD, chaque pensionnaire verse un loyer mensuel au gestionnaire de la résidence. Investir dans ce type d’actif permet ainsi de générer des revenus locatifs. Cerise sur le gâteau, ils sont garantis par un bail commercial, renouvelable.

Des conseils pour investir dans un EHPAD.

Distinction entre EHPAD neuf et EHPAD d’occasion

Il existe deux catégories d’EHPAD sur le marché :

  1. EHPAD neuf
  2. EHPAD d’occasion ou ancien

Les programmes immobiliers neufs offrent une faible rentabilité par rapport aux EHPAD d’occasion. Les chambres étant déjà occupées par des locataires. Le propriétaire-bailleur perçoit des revenus immédiats. En investissant dans un EHPAD neuf, la perception des loyers sera retardée. Il y a, en effet, une date de livraison prévisionnelle fixée par le promoteur immobilier.

Investir dans un EHPAD neuf reste avantageux étant donné que les frais de notaire sont plus faibles : 2 à 3 %, contre 8 % pour l’immobilier ancien.

En ce qui concerne la qualité des services proposés, elle est au rendez-vous, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien.

Petit point sur la fiscalité en EHPAD

La fiscalité est une partie indissociable d’un projet d’investissement locatif. Il faut retenir que les maisons de retraite médicalisées font partie de la grande famille des résidences gérées avec service. Par conséquent, elles sont éligibles au statut de Loueur Meublé Non Professionnel.

La fiscalité applicable aux revenus d’un EHPAD est celle de la Location Meublée Non Professionnelle. Ils appartiennent donc à la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Bon à savoir : le cumul du dispositif LMNP et de l’amendement Censi-Bouvard est possible sous certaines conditions. Parmi les principaux avantages, on peut citer notamment la possibilité de récupérer la TVA sur le prix d’acquisition du bien à laquelle s’ajoute une réduction d’impôt à hauteur de 11 %.

Blog

  1. 18 Nov. 2021A quoi sert un avocat en droit bancaire ?309